Imprimer
Catégorie : Outils psychosociaux

relationComme plusieurs animaux sur la terre, l'être humain a besoin de vivre en groupe pour survivre et s'épanouir. Dans une société qui est de plus en plus individualiste, comment réussir à développer et surtout conserver des relations positives avec les autres. Que ce soit une relation de couple, une amitié ou même une relation familiale, voici 5 petits conseils à se souvenir!

Communiquer en JE

On accuse parfois l'autre ou on ne dit simplement rien et c'est nous qu'on ne respecte pas. Forcez-vous à utiliser le « je » et vous en sortirez beaucoup plus gagnant. En nommant l'émotion que vous vivez, l'autre comprendra mieux et essayera de modifier le comportement qui vous trouble émotivement. Si vous pointez directement l'autre, il n'aura qu'une envie: se sauver à la course! Rappelez-vous... le « tu » tue et le « je » touche!

L'autre est différent

Je ne vous apprends rien, mais l'autre n'est pas vous et vous n'êtes pas l'autre. Accepter l'autre tel qu'il est peut parfois être un défi mais il est primordial de le faire! Le respect des forces et des limites de chacun est essentiel pour développer une union solide. Prendre le temps de découvrir les différentes perceptions et les expériences de l'autre est fascinant! Ça nous aide même souvent à grandir!

Besoins prioritaires

À évaluez adéquatement vos besoins prioritaires à combler. Vous voulez un copain de jeux ou bien un ami pour philosopher? Cherchez par la suite quelqu'un qui partage les mêmes besoins! Vous serez trop souvent déçus si vous demandez à une connaissance de sorties d'écouter vos problèmes et vos angoisses.

Prendre juste sa place

Certaines personnes prennent trop de place et veulent nous éclipser... Elles parlent trop fort, elles parlent tout le temps et ont toujours la meilleure ou la pire histoire à raconter. Évitez ce genre de personnes car elles vous épuiseront! Surtout ne soyez pas cette personne et comprenez que l'autre a aussi droit à sa place sous les projecteurs!

C'est gagnant-gagnant

Si vous exigez plus que vous ne donnez, l'autre se fatiguera très vite de vous. Si au contraire, vous vous laissez manger la laine sur le dos, vous vous sentirez rapidement utilisés. Un rapport égalitaire doit se faire dès le tout début. Certes, il y a des moments oû c'est plus difficile chez l'un que chez l'autre! Il faut parfois donner un peu plus, mais il faut savoir au fond qu'il y aura un retour du balancier un jour ou l'autre!

Certaines de ces compétences sociales sont innées pour vous et d'autres sont à travailler... Le dicton « prenez-moi comme je suis ou prenez-moi pas » a du bon, mais il faut aussi comprendre que parfois on doit mettre de l'eau dans son vin pour avoir des relations positives!

Allez-y, relationnez!