Imprimer
Catégorie : Médias

affiche 2016LES PERSONNES TCC AU CŒUR DE NOS SERVICES

Saguenay, 24 octobre 2016 –L’Association Renaissance présentait la semaine dernière le thème de la Semaine québécoise. Sans artifice, les organisateurs provinciaux souhaitent mettre en lumière les services déjà existant dans la communauté. La Semaine québécoise est un médium important pour transmettre un message et ce, peu importe la cause. Cette année, le comité provincial composé de personnes TCC, d’intervenants et de partenaires avait besoin de revenir à la base… les personnes TCC au cœur de nos services.

Au niveau régional, en tenant compte des dernières années, le thème « Les personnes TCC au cœur de nos services » est très apprécié. Au courant des 5 dernières années, le nombre de nos membres a doublé. La Semaine québécoise du traumatisme craniocérébral (SQTCC) a pour objectif de sensibiliser la population au traumatisme craniocérébral (TCC) mais également de continuer à faire connaitre les services que notre Association peut offrir aux personnes TCC et aux leurs proches dans la région.

Des services régionaux, incrusté dans la communauté depuis plus de 20 ans

L’organisme a pris naissance dans la cuisine Nicole Tremblay, mère d’une personne TCC, ainsi que les trois autres personnes, avait besoin de s’identifier à un groupe qui vivaient la même réalité. De fil en aiguille se sont construit les services de maintien des acquis, de support psychosocial et d’intégration dans la communauté et bien plus encore. Aujourd’hui l’Association est un acteur important dans les services de continuité à la suite de la réadaptation des personnes ayant subi un traumatisme craniocérébral.

 

L’Association Renaissance des personnes traumatisées crâniennes est l’organisme offrant des services aux personnes ayant subi un traumatisme craniocérébral ainsi qu’à leurs proches au Saguenay – Lac-Saint-Jean. L’Association est désignée par le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean comme étant la plus habilitée dans les mesures de soutien, de maintien des acquis et d’intégration sociale des victimes d’un traumatisme craniocérébral. De plus, elle fait partie intégrante du réseau de continuum de soins et de services intégrés en traumatologie dont s’est doté le Ministère de la santé et des services sociaux du Québec.